Un parcours pour le moins original… celui de Maxime, collaborateur d’un adhérent avant de devenir lui-même franchisé Plus que PRO dans les Vosges…

Dix ans d’expérience dans les métiers du commerce avaient sans doute bien préparé Maxime à son nouveau métier. Il découvre ensuite la solution et la puissance de l’avis client grâce au fait que l’entreprise pour laquelle il travaille adhère à la solution Plus que PRO !

Sa forte « envie de changement », fait le reste et lui donne une belle occasion, à 35 ans, de se lancer « un nouveau défi »…

EBITDA positif dès la première année !

Juin 2018 / La première rencontre

Maxime raconte sa découverte du siège du réseau à Schiltigheim, et sa surprise de constater qu’au-delà de ses locaux (magnifiques au demeurant), il a été frappé d’être « rentré dans le vif du sujet » dès son arrivée, en participant par exemple à trois rendez-vous chez des prospects lors de sa toute 1ère journée de présence.

Bilan : il se déclare « encore plus convaincu » à l’issue de sa semaine d’immersion en compagnie de l’équipe du siège…

La première semaine de formation : inoubliable !

Intense. Très intense. Logique : « On montre que la réussite n’est pas faite que de talent, mais aussi de travail ». « On est face à nos forces et à nos faiblesses… ça nous permet d’attaquer sur le terrain et d’être armé dès le 1er jour ». Au bout d’une semaine, Maxime avait déjà pris 9 rendez-vous. Un programme manifestement conforme à ses attentes (voire au-delà).

Sa conclusion est claire : « Une semaine en immersion, ça n’a pas de prix ! »

Premier retour à Schiltigheim, 1er retour d’expérience

Maxime commence par une comparaison instructive : en trois jours au siège, il a réussi à prendre 27 RV, soit autant qu’en un mois entier en solo sur son secteur… Il en conclut qu’un membre du réseau qui démarre a impérativement besoin de « vraiment s’y mettre, d’organisation et… d’aide ». Il en déduit qu’il ne faut « surtout pas hésiter à venir »… Sage résolution !

Son conseil en définitive : Il est primordial d’avoir un nombre suffisant de RV et, pour y parvenir, de « faire assez de séances de phoning ». CQFD !

Février 2019 : Sept mois d’activité plus tard…

« Tout ce que j’ai semé, je commence à le récolter, avec des adhérents très satisfaits et de nouveaux adhérents qui rentrent. Je suis dans une belle optique d’évolution ».

Un constat résolument positif, malgré l’aveu d’un démarrage plus difficile que prévu, attribué en toute franchise à un « manque de travail, bien plus qu’un manque de conviction ».

Une véritable leçon, universelle, que tout nouveau membre du réseau devrait méditer, assurément pour son plus grand profit !

Satisfecit : « Ca ne va jamais assez vite, mais ça va beaucoup plus vite que je le pensais »…

En ayant clôturé un mois à 6 ventes, Maxime se déclare déjà convaincu de pouvoir « tenir ce trend » dans la durée. Un succès qui doit néanmoins « se construire » en étant notamment « toujours présent dans ses réseaux et auprès de ses adhérents ».

L’essentiel étant surtout de « ne jamais rien lâcher, de leur montrer qu’on va les aider ».

Par ailleurs tout à fait rassuré par l’accompagnement prodigué par l’équipe du siège, Maxime se déclare à ce stade assez serein pour prévoir de boucler un premier bilan positif !

Juin 2019 : Maxime souffle sa 1ère bougie à l’occasion d’un séminaire à Shiltigheim

En Juin 2019, le franchisé Vosgien fête ses 1 an (jour pour jour !) de réseau en compagnie de ses confrères. Il célèbre au passage les 27 ventes réalisées. Il se réjouit d’avoir « passé un cap » supplémentaire à partir du début de l’année 2019.

Autre motif de satisfaction exprimé par Maxime : sa progression continue, « boostée » par chacun des stages qu’il a régulièrement suivi en Alsace.

Que de chemin parcouru, en vérité, depuis le mois de juin 2018…

Décembre 2019 : Maxime dresse le beau bilan de sa 1ère année d’activité

Une quarantaine d’adhérents, dont il se nourrit chaque jour de la réussite et des résultats pour en conquérir de nouveaux.

Maxime tire aussi une leçon édifiante (et à méditer) de son expérience et des réalités de son nouveau métier, avec une belle franchise : « je ne pensais pas devoir travailler autant ».

La vidéo de Léa, en contrat d’alternance chez Maxime

Sa conclusion au bout de quelques semaines : « Je trouve que j’ai la meilleure entreprise de ma classe ». On ne saurait mieux dire…

Son témoignage, instructif, le confirme, quand elle parle avec ses mots d’un concept « innovant »et qui » donne envie ». Sa conclusion pourrait-être celle des adhérents Plus que PRO : « On est boostés tout le temps ».

« Ce n’est que le départ, je commence une nouvelle vie ! »

L’interview a été tournée à l’occasion de la « Soirée de gala » organisée par Plus que PRO en janvier 2019, six mois avant l’épisode précédent.

Après avoir évoqué « l’aventure énorme » qu’il était en train de vivre, Maxime revenait alors sur sa prise de conscience « d’être là au bon moment », mais aussi de la nécessité absolue de « se donner les moyens » de réussir !

Le parcours de Maxime est en réalité à lui seul une preuve de l’importance déterminante des valeurs portées et défendues par le réseau Plus que PRO, autant que la démonstration de l’efficacité des méthodes qu’il préconise…

Le Gala annuel du réseau a encore renforcé le « sentiment d’appartenance » de Maxime Brière à Plus que PRO

Ni l’accompagnement de la franchise, ni le soutien des autres membres de « La Tribu » de ses confrères du réseau ne lui ont jamais fait défaut. De son propre aveu, c’est bien ce qui lui a permis de surmonter toutes les périodes de doutes ou de difficultés qu’il a parfois dû affronter, notamment au cours de sa période lancement.

C’est grâce à cette aide efficace et constante qu’il est aujourd’hui en avance sur son prévisionnel et peut envisager l’avenir de son entreprise avec autant d’optimisme qu’il en a montré lors de cette mémorable soirée.

Rejoignez l’aventure, envoyez votre candidature !

  • CV & lettre de motivation*
    Déposer les fichiers ici ou
    Conformément à la Loi Informatique et Libertés et la nature des données que nous collectons pour la prise en charge de votre demande, nous conserverons vos données pendant 13 mois.